Concerts & Festival Musica Nigella

Réseau des festivals en Côte d'Opale / Région Nord Pas-de-Calais

Thème 2015

Chaque année, Takénori Némoto, directeur artistique de Musica Nigella propose un thème annuel autour duquel il construit une programmation éclectique qui a fait la renommée du festival à travers la France

Thème 2015 ? Pas de thème spécifique mais nous reprenons les 9 thèmes précédents !

UN ENFANT SURDOUÉ ... par Takénori Némoto

Le Festival Musica Nigella est né le 25 mai 2006. Il entre donc dans sa 10ème année d’existence lors de son édition 2015 qui aura lieu du 14 au 31 mai avec ses 25 concerts et plusieurs expositions et actions de sensibilisation.

 

S’il était un enfant, il devrait tout juste intégrer la classe de CM1 en septembre prochain pour consolider son savoir fondamental et approfondir sa connaissance sur le monde qui l’entoure. Mais avec ses quelques 250 artistes invités, près de 140 concerts organisés et plus de 600 œuvres interprétées à son actif, Musica Nigella est un véritable enfant surdoué. Et ce n’est pas tout. Il n’a même pas attendu d’être majeur pour voyager avec son jeune frère, Ensemble Musica Nigella : à la Folle Journée de Nantes, à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet à Paris, vers les scènes nationales de Mérignac, de Cherbourg, de Besançon et de Saint-Quentin-en-Yvelines, mais aussi au Japon, pour faire connaitre son large répertoire et partager des moments de plaisir avec le public. Ces deux jeunes globetrotteurs ont déjà été applaudis par quelques 80 000 spectateurs.  

 

Cet enfant prodige intrigue les mélomanes par son lieu de résidence « Tigny-Noyelle… ? Où est-ce ? », intéresse le monde musical par son éclectisme « Savitri de Gustav Holst… ? Jamais entendu parler ! », fait parler de lui par son audace « Madama Butterfly pour 8 instrumentistes… ?! C’est de la folie ! » et convainc les mélomanes par sa qualité artistique « Adapter en scène le Voyage d’hiver, LE chef d’œuvre de Schubert ? Mais finalement le résultat est superbe… ». Les grands quotidiens nationaux et sites spécialisés tels que Le Monde, Les Echos, La Voix du Nord, La Libération, Concertonet, Resmusica, Classica Japan… relaient ses projets ambitieux depuis plusieurs années et rendent hommage à toutes celles et ceux qui le soutiennent depuis toujours et qui le voient grandir d’année en année.

 

Même surdoué, comme tout enfant qui progresse, il a aussi connu des moments de doute qui l’empêchaient de croire en son avenir pourtant plein de promesses. Mais jamais, il n’a abandonné l’idée d’offrir des concerts de qualité partout où il va, notamment en termes d’égalité d’accès à la culture de haut niveau. De même, il n’oublie pas et de jouer le rôle d’ambassadeur de sa région natale, cette belle Côte d’Opale avec ses sites naturels remarquables et son patrimoine architectural d’exception. Pendant le weekend de l’Ascension en 2006, seuls quelques 356 spectateurs en 4 jours se sont présentés dans le mythique salon de musique à Tigny-Noyelle, conçu par Olivier Carreau, président du festival. Personne n’aurait imaginé à ce moment-là qu’au bout de quelques années, ce ne seraient non pas 356 mais plutôt quelques 4 000 spectateurs qui se bousculeraient à l’entrée des concerts.

 

Pour fêter sa 10ème édition, Musica Nigella reprend les 9 thèmes qui ont illustré chacune de ces 9 dernières éditions. Ces thématiques renferment de véritables trésors et retracent son parcours exemplaire, parsemé des œuvres du grand répertoire, de celles, moins connues, qui sont à (re)découvrir ainsi que des créations contemporaines.

 

L’enfant grandit à vue d’œil. Il traversera son adolescence d’ici quelques années (connaitrons-nous sa période rebelle ?) et lorsque nous fêterons ses 20 ans avec quelques bougies en plus, il sera un beau jeune homme qui nous donnera encore plus d’idées, qui regardera les horizons lointains et qui nous présentera encore plus de projets artistiques mais qui ne perdra jamais son âme d’enfant gardant toujours cette convivialité et cet esprit de partage entre les artistes et les mélomanes, qui ont fait de lui, un être hors pair.

Takénori Némoto 

Directeur artistique